Du 17 janvier au 7 mars 2020

Installation, dessin, vidéo, sculpture : cinq artistes contemporains convoquent le vivant au sein d’une exposition qui interroge notre rapport aux cycles de la vie.

Présentation

Cette exposition se concentre sur ce qui est là, sur les formes de vie – fragiles et passagères – qui emplissent le monde. Prendre le vivant comme cible, le transcrire, le magnifier, le révéler ou au contraire le dissimuler. Prendre la vulnérabilité des êtres vivants comme clé de voûte. S’interroger sur les relations possibles entre sujets déclencheurs de vie et l’outil : prolongation du corps qui aide à gagner en force, en précision et en productivité, mais béquille qui peut se révéler facilitatrice ou destructrice.

Pour l’exposition Cibler le vivant, les artistes ont créé des microprocessus qui évoluent telles les phases cycliques du développement d’un être vivant. À savoir, la captation de la poussière comme première et dernière instance de vie, la matérialisation d’un corps impalpable, des consciences, de la mémoire organique, et de leur fin programmée ou non. Qu’en est-il alors de la disparition de ces vies ? Faudra-t-il avoir recours à des soutiens, des prothèses médicamenteuses pour sauver leurs existences ?

Photos de l’exposition

Photos :  © Atelier Find Art

Artistes

Exposition proposée par Samantha Beck, commissaire.

Artistes présentés :
– Pascal Battus
– Ludovic Bernhardt
– Luz Blanco
– Olga Karpinsky
– Nathalie Noé Adam

Programme

Jeudi 16 janvier à 19 h
> VERNISSAGE
En présence des artistes de l’exposition. Tout public

Samedi 18 janvier à 17h
> VISITE COMMENTÉE
Par Samantha Beck, commissaire de l’exposition. Tout public – 1 h

Samedi 8 février à 18 h
> PERFORMANCE MUSIQUE+DANSE
Par l’artiste Pascal Battus et la danseuse Lotus Edde Khouri. Invisible mais palpable, une tension est en jeu, dans un corps occupé à ce qu’on appelle danse et un autre corps qui s’affaire, avec un moteur électrique et des objets, à ce qu’on appelle musique. Tout public – 40 min.

Samedi 15 février à 17 h
> VISITE COMMENTÉE
Par Samantha Beck, commissaire de l’exposition. Tout public – 1 h

Mercredi 19 au samedi 22 février
> EXPOSITION MA BOÎTE À MÉMOIRE
Exposition-restitution du projet Arthécimus imaginé par l’artiste Luz Blanco, avec des enfants des accueils de loisirs montreuillois. Tout public

Samedi 29 février 15h > 18 h
> PAYSAGES SPONTANÉS
Atelier d’impression créative, animé par l’artiste Nathalie Noé Adam. En famille – Durée libre

Au cinéma Le Méliès – Dimanche 1er mars à 20h30
> PROJECTION DU FILM PAUL EST MORT D’ANTONI COLLOT
Tout public – 1 h 28

S’apparentant à un drame classique, Paul est mort (prix international George de Beauregard 2018 – FID Marseille) met en scène le concept philosophique de réalisme modal. Chaque monde décrit est un monde réel. Projection suivie d’un échange avec le réalisateur.

Entrée payante, aux tarifs habituels du cinéma Le Méliès.
Le cinéma Le Méliès se situe au 12 place Jean Jaurès à Montreuil – Métro Mairie de Montreuil

Samedi 7 mars à 18 h
> FINISSAGE DE L’EXPOSITION
Concert de musique amplifiée et expérimentale par Pascal Battus + guest. Tout public

Documents

Nous suivre

Something is wrong.
Instagram token error.
Voir Plus

Contact

Adresse

116 rue de Paris
93100 Montreuil

Téléphone

01 71 89 28 00